classement et millesimes
vins du siècle

VOTRE CHAMPAGNE

boutiques Amour du Vin
Guide des Vins
 

Les meilleurs vins de Champagne, Guide et Classements

Edition du 28/02/2008
Patrick DUSSERT-GERBER MET A L'HONNEUR CETTE SEMAINE

 CHAMPAGNE PHILIPPONNAT

Talent

PHILIPPONNAT

Son président, Charles Philipponnat, est l’héritier d’une longue tradition vinicole.


La Maison a rejoint en 1997 le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Un gage d’une passion vibrante de faire toujours mieux, toujours meilleur, “le Champagne au cœur”. La Maison Philipponnat est implantée à Mareuil-sur-Ay, le cœur historique de la Champagne. Elle a l’avantage de posséder 17 hectares de vignes situés dans les crus d’Ay, Mareuil, Mutigny et Avenay. D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, “Le Léon”, à Ay et le “Clos des Goisses”, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud, gage de grande maturité. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité. Les approvisionnements sont issus des meilleurs crus avoisinant de la Côte des Blancs, de la Montagne de Reims et du début de la Vallée de la Marne. Au total, les 2/3 des raisins proviennent de Premiers et Grands Crus dont la moitié de Pinot Noir, un tiers de Chardonnay et le reste de Pinot Meunier. Les cuvées de la Maison Philipponnat ont un style particulier, affirmé, ce sont des vins de haut goût parfaits aussi bien à l’apéritif qu’en accompagnement d’une belle gastronomie. Les cuvées millésimées plus particulièrement, s’associent à merveille avec des viandes, gibiers ou fromages, associent vinosité, puissance et grande finesse. “Chaque année, précise Charles Philipponnat, nous élaborons entre 40 à 50 vins distincts, avant de composer les cuvées, chacune avec un style propre marqué par un terroir plus ou moins crayeux, chaud... seul le mariage de différents crus apporte de la complexité à nos vins. Dans le Clos des Goisses, vignoble unique d’un seul tenant, l’assemblage est également pratiqué entre parcelles et entre cépages, puisque le Chardonnay y est présent dans la partie la moins pentue. Dans les cuvées millésimées, seuls le Pinot Noir et le Chardonnay sont utilisés, les vins vieillissent ensuite en caves voûtées durant au minimum 5 ans sur lies. Dans les cuvées non millésimées, 20% des Pinots Meuniers, issus des crus les plus crayeux de la Vallée de la Marne, apportent un moelleux très bénéfique pour permettre aux autres cépages de s’exprimer au mieux. L’usage des 25% de vins de réserve apportent de la rondeur et de la complexité au vin. Techniquement, nous continuons notre démarche d’utilisation de pièces de chêne aussi bien pour la vinification que pour le vieillissement de nos vins de réserve. Dans nos assemblages, nous sommes très précis quant à l’utilisation de vins sans fermentation malolactique, préférant ne jamais modifier l’acidité de nos vins -c’est autorisé mais nous ne le faisons pas. Depuis 2003, date à laquelle, nous avons entièrement refait notre cuverie, nous avons un outil qui nous permet d’avoir une gestion beaucoup plus précise des malolactiques et maîtrisons ainsi nos acidités naturelles. C’est un approfondissement d’options que nous avions déjà prises, grâce à la qualité de nos raisins et de l’utilisation du bois nous obtenons des cuvées très complexes, d’une belle plénitude, et, grâce à la maîtrise des malolactiques, on obtient de la fraîcheur mais aussi de la vinosité, de la puissance et de la droiture dans le sens noble du terme. J’aime faire des cuvées de Champagne assez expressives, mûres, assez vineuses, que ce ne soient pas simplement des bulles fraîches, mais qu’elles ressemblent vraiment à des vins, bien droits, fermes, bien minéraux, très équilibrés, je veux absolument éviter toute oxydation, toute lourdeur. Pour cela, nous utilisons des raisins bien mûrs issus de bons terroirs et pratiquons des vinifications précautionneuses. En 2006, nous avons sorti notre Cuvée 1522, une cuvée très haut de gamme que nous avons baptisée “1522”, en hommage à la date où s’est installé le premier Philipponnat dans le vignoble champenois. Nous sortons le millésime 2000 en Blanc et en Rosé, une cuvée issue uniquement de Grands Crus, un assemblage assez précis avec peu d’éléments. Le Pinot noir, les Chardonnay viennent de Mesnil-sur-Oger, Cramant et Ay et, pour le rosé, de Mareuil sous forme de Pinot noir rouge. Ces cuvées millésimées, en quantité limitée sont parfaites à table. Une seule nouveauté en 2007, le lancement encore plus confidentiel du Clos des Goisses Juste Rosé 1999. D’une couleur très légère, ce Champagne très délicat est diffusé d’une façon très comptée. Changement de millésime également pour notre Réserve Millésimée et notre Grand Blanc avec le 2000, un millésime plus généreux, plus complet, plus plein et plus rond que le 1999, qui était un millésime parfumé et plus facile. Sublime Réserve 1996, notre cuvée un peu plus douce, 100% Chardonnay issue uniquement des Grands Crus de la Côte des Blancs est d’une très belle complexité aromatique avec des nuances de poire et de miel, dense, très séduisante.”

   

CHAMPAGNE PHILIPPONNAT


Charles Philipponnat
13, rue du Pont
51160 Mareuil-sur-Ay
Téléphone : 03 26 56 93 00
Télécopie : 03 26 56 93 18
Email : info@champagnephilipponnat.com


NOS COUPS DE CŒUR DE LA SEMAINE
 

CANARD-DUCHÊNE

Alain Thiénot a repris cette ancienne maison, qui mérite sa place dans le Classement pour un rapport qualité-prix indéniable. Vous apprécierez ce Champagne Charles VII brut Grande cuvée (45% Pinot noir, 10% Pinot meunier et 45% Chardonnay) dense et fruité, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, savoureux, complexe et riche.?Remarquable Grande Cuvée Charles VII rosé, suave, un Champagne vineux et fin à la fois, tout en harmonie, tout en persistance aromatique (mûre, rose, cannelle...) à déboucher aussi bien à l’apéritif que sur un bar rôti. Le Charles VII rosé, tout en finesse et structure, parfait sur du chocolat, est remarquable, de bouche intense et savoureuse comme ce Charles VII Blanc de noirs 1999 (Pinot noir et Pinot meunier), de robe jaune doré, alliant puissance et structure, aux arômes de fruits confits et d’épices, d’une longue finale complexe, d’une belle maturité et d’une séduisante longueur en bouche à travers des arômes de fruits confits. Le brut cuvée Léonie (40% Pinot noir, 40% Pinot meunier et 20% Chardonnay) est une cuvée distinguée, un Champagne puissant, avec des dominantes d’amande et de miel, où s’associent rondeur et distinction, d’une belle finale.

Alain Thiénot
1, rue Edmond-Canard
51500 Ludes
Téléphone :03 26 89 54 80
Télécopie :03 26 40 60 17
 

Eugène RALLE

Une place très enviable dans le Classement avec ce remarquable Champagne brut Grand Cru Réserve (80% Pinot noir et 20% Chardonnay), qui allie richesse aromatique et persistance, très bien dosé, aux notes de fleurs et de fruits (abricot, pêche), très élégant, de belle robe, classique et intense, d’une grande harmonie au nez comme en bouche, une cuvée très charpentée mais très fine, parfaite sur une langouste. Belle cuvée E.R tête de cuvée, bien corsée, harmonieuse au nez comme en bouche, aux senteurs d’agrumes, à la mousse fine et distinguée, fruitée, d’une jolie finale au palais Le Millésime 98 est un Champagne que nous avons particulièrement apprécié, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fruits mûrs, avec des notes de tilleul et de miel, finement bouqueté et parfaitement charpenté, d’une grande élégance. Le rapport qualité-prix-plaisir est particulièrement remarquable.


1, rue Gambetta - BP 6
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 12
Télécopie :03 26 49 44 40
Email : arnould-ralle@wanadoo.fr
 

GOUSSARD et DAUPHIN

Excellent Champagne brut Prestige, aux notes complexes de fruits secs et de grillé, une cuvée très bien dosée, fraîche, alliant finesse et structure, d’une bonne rondeur et au bouquet très aromatique, bien équilibrée en acidité. Leur brut Tradition, de belle couleur, associe richesse aromatique et persistance en bouche, ample et dense, aux nuances de fleurs blanches et d’amande, très abordable.


2, chemin Saint-Vincent
10340 Avirey-Lingey
Téléphone :03 25 29 30 03
Télécopie :03 25 29 85 96
Email : goussard-dauphin@wanadoo.fr
 

RENE RUTAT

Le travail de la vigne et du vin est une tradition familiale chez les Rutat : des arrières grands-parents tonneliers et des grands-parents vignerons ont donné le goût et la passion du vin à leur fils René. Le Champagne René Rutat naît ainsi au début des années 1960 avec le statut de "Propriétaire-Récoltant". Et c'est à partir de 1985 que Michel reprend à son tour la Maison familiale aux côtés de son épouse Evelyne. Vignerons à Vertus depuis plusieurs générations, le Champagne René Rutat est aujourd'hui régulièrement reconnu et récompensé pour ses qualités, par les professionnels du Vin. Goûtez par exemple leur beau Champagne Blanc de blancs (étiquette grise), dense au nez comme en bouche, ample et persistant, d'une très belle expression, alliant élégance et charpente. Étonnant demi sec, très fin, onctueux et frais à la fois, très agréable en bouche avec cette pointe de miel et d'acacia, un Champagne à découvrir sur les desserts. Excellente cuvée Millésimée, riche en parfums, au nez de petits fruits mûrs, d'une belle finale en bouche, vraiment remarquable par son rapport qualité-prix-typicité, comme le brut Grande Réserve (étiquette rouge), très aromatique.

Michel Rutat
Avenue du Général de Gaulle
51130 Vertus
Téléphone :03 26 52 14 79
Télécopie :03 26 52 97 36
Email : renerutat@vinsdusiecle.com
Site : renerutat
AU SOMMAIRE CETTE SEMAINE

A L'HONNEUR CETTE SEMAINE :
CHAMPAGNE PHILIPPONNAT

NOS COUPS DE COEUR DE LA SEMAINE :
CANARD-DUCHÊNE
Eugène RALLE
GOUSSARD et DAUPHIN
RENE RUTAT

CHAMPAGNE : LE CLASSEMENT

UNE MISE A JOUR HEBDOMAIRE :
Notre site est régulièrement actualisé et propose chaque semaine une sélection des meilleurs vins de France.
Si vous désirez recevoir directement et gratuitement nos prochaines parutions, merci de nous adresser vos coordonnées et votre adresse e-mail à : info@millesimes.fr



Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin
chaque semaine par e-mail

E-Mail :

A LIRE





 ANNONCES


A VOIR EGALEMENT

Guide des Vins
Le site de Patrick Dussert-Gerber
Aucune marge n'est prise sur les ventes
classement et millesimes
Le site de Millesimes
Les Vins du Siècle
Une selection de Grands Vins

 NOS AUTRES SITES THEMATIQUES


CLASSEMENT CHAMPAGNE
CHAMPAGNE

Il y a 21 maisons qui atteignent le haut du pavé cette année, certaines d’entre elles bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-régularité. Celles que nous mettons au sommet sont des marques qui réussissent remarquablement leurs “simples” cuvées, et c’est très difficile. Chaque marque n’est bien sûr pas à “comparer” à une autre, et le tout est de rester maintenant à cette place. Il est donc impératif de suivre à la lettre la hiérarchie interne de notre Classement 2006, les Premiers des “Premiers” étant intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Premiers”, et ainsi de suite, en sachant que, toujours, le rapport qualité-prix prime et explique bien des choses.

Les Deuxièmes Grands Vins Classés une mine d’or pour les amateurs exigeants, passionnés par les terroirs qui permettent cette mosaïque unique avec un exceptionnel rapport qualité-prix-plaisir. Une hiérarchie forte se met également en place à l’intérieur de cette catégorie, les Premiers des “Deuxièmes” étant aussi intrinsèquement “supérieurs” aux autres “Deuxièmes”, et ainsi de suite. Il y a donc des propriétaires qui peuvent prétendre atteindre les sommets, élevant des cuvées les unes plus séduisantes que les autres, garantes d’une typicité et d’une régularité qualitative, un bon nombre exploitant des terroirs situés en Grands (et Premiers) Crus, et prouvant que, ici comme ailleurs, la force du terroir est primordiale, même si l’art de l’assemblage, les stocks et l’élevage feront la différence.

La plupart des Troisièmes Grands Vins Classés devraient monter dans la catégorie supérieure, et sont en position “d’attente”, car leurs cuvées n’ont pas encore pu être suivies sur plusieurs années. Ce sont des valeurs possédant un rapport qualité-prix très séduisant.

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHARLES HEIDSIECK (Millénaire)
KRUG (Grande Cuvée) (r)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEVAUX (D) (r)
MOËT ET CHANDON (Dom Pérignon)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
RENÉ GEOFFROY (Prestige)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r )
ALFRED GRATIEN (Paradis) (r)
ROEDERER (Cristal)
DE SOUSA (Caudalies)
DE TELMONT (O.R.1735)
PIPER-HEIDSIECK (Rare)
Pierre PETERS (Perle du Mesnil)
DE VENOGE (Princes)

DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Pierre ARNOULD (Aurore)*
PAUL BARA (Réserve) (r)*
BOLLINGER (RD)*
Franck BONVILLE (Grand Cru)*
COLLARD-PICARD (Prestige) (r)
LOMBARD (Millésime) (r)
Philippe de LOZEY (Réserve)*
RALLE (Réserve)
René RUTAT (Millésimée)
SANCHEZ LE GUÉDARD (Prestige)*
BARON ALBERT (La Préférence) (r)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)
Guy CADEL (Grande Réserve) (r)*
De CASTELNAU (Millésimé)*
Guy CHARBAUT (Millésime)
Roger COULON (Prestige) (r)
GIMONNET-GONNET (Prestige)*
LANCELOT-PIENNE (Table Ronde)*
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)*
LENIQUE (Millésime) (r)*
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
CLÉRAMBAULT (Grande Époque)*
Pierre GOBILLARD (Prestige)*
JACQUART (Nominée)
Rémy MASSIN (Prestige)*
MARQUIS DE POMEREUIL(Cuvée des Fondateurs)*
BARDOUX (Millésimé)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)*
FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru)
GATINOIS (Millésime)*
J.-M. GOBILLARD (Grande Réserve) (r)
MORIZE (Grande Réserve) (r)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
THÉVENET-DELOUVIN (Carte Noire)*
AGRAPART (Millésime)*
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)*
ASPASIE (Brut de Fût)*
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
BRISON (Louise Brison)
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)*
Éric BUNEL (Millésime)*
J.CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
Charles COLLIN (Millésime) (r)
Philippe DUMONT (Prestige)*
Michel GENET (Grand Cru)*
(HENIN-DELOUVIN*)
JANISSON ET FILS (Grand Cru)*
LALOUELLE (Confidentielle)*
LÉGUILETTE-ROMELOT (Millésimé)*
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
MALETREZ (Premier Cru)*
MALLOL-GANTOIS (Grande Réserve)*
MARIE-STUART (Millésimé)
SIMART-MOREAU (Millésimé)
WARIS-LARMANDIER (Empreinte)
AUTRÉAU-LASNOT (Carte d'Or)
DE CARLINI (Grand Cru)
Nicolas FEUILLATTE (Palmes d'Or)
Dany FEVRE (Millésime)*
FLEURY (Fleur de l'Europe)
MOUZON-LEROUX (Millésime)
PANNIER (Égérie) (r)
Florent BERGERONNEAU (Prestige)
BONNET-GILMERT (Grand Cru)
Raymond BOULARD (Comète) (r)
(CORDEUIL (Millésimé))
Bernard GIRARDIN (cuvée BG)
Louis DUCREY (Brut Premier Cru)
LACROIX (Grande Réserve)
Maurice LASSALLE (Sélection)
Pierre MONCUIT (Nicole Moncuit)
MONMARTHE (Millésimé)
PIERREL (Grande Cuvée)
(POUILLON et Fils (Réserve)*)
STEPHANE et Fils (Dionysos)*
Veuve DOUSSOT (Grande Cuvée)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BONNAIRE (Millésimé)
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs) (r)*
COLLARD-CHARDELLE (Prestige)
DELAUNOIS (Sublime)*
GONET-SULCOVA (Grand Cru)(r )*
LECLERC-BRIANT (Les Crayères)*
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
PRIN (Prestige)*
(RUINART (Dom Ruinart) (r)*)
VINCENT D'ASTRÉE (Millésimée)*
AUDOIN DE DAMPIERRE (Grand Vintage)*
BEAUMONT DES CRAYÈRE (Fleur de Prestige)*
BOURGEOIS (Cuvée de l'Écu)*
Jacques BUSIN (Réserve) (r)*
Christian BUSIN (Uzès) (r)*
CHARDONNET (Réserve)*
DRAPPIER (Grande Sendrée)*
GIMONNET (Fleuron)*
HAMM (Signature) (r)*
René JOLLY (Cuvée Spéciale RJ)(r)*
LEGRAS et HASS (Blanc de Blancs)
Pierre MIGNON (Madame)*
PREVOTEAU-PERRIER (Adrienne Lecouvreur) (r)*
BARDY-CHAUFFERT (Réserve)*
DANGIN (Prestige)
DEROUILLAT (Réserve)*
GAUDINAT-BOIVIN (Grande Réserve)*
FLUTEAU (Grande Réserve)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
LASSALLE-HANIN (Grande Réserve)*
Jean MICHEL (Spéciale)
J.-L. VERGNON*
VOLLEREAUX (Marguerite)
WIRTZ-MICHEL (Brut)
Zoémie DE SOUZA*
CHÂTEAU DE BOURSAULT (Prestige)(r)*
Jean-Marc CHARPENTIER (Prestige) (r)
COUTIER (Henri III)
DAUBY (Cœur de Cuvée)*
FANIEL-FILAINE (Eugénie) (r)
Michel LABBÉ (Prestige)
Albert de MILLY (Premier Cru)*
Marc RIGOLOT (Blanc de blancs)*
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
ROYER (Grande Réserve)*
WARIS-HUBERT (Blanc blancs)
BROCHET-HERVIEUX (Millésime)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
CHAPUY (Grand Cru)*
Robert CHARLEMAGNE (Réserve)
COLIN (Grand Cru)
J.-F. LAUNAY*
MARGAINE (Spécial Club)
PEHU-SIMONNET*
PERSEVAL-FARGE (Jean Baptiste)
André ROBERT (Millésime)
SAINT-GALL (Extra-Brut)
UVCB (Grande Réserve)
Veuve ÉLÉONORE (Grande Réserve)*
BEDEL (Entre Ciel et Terre)
BLIN (Millésimé) (r )
BLONDEL (Blanc de blancs) (r)
BOUTILLEZ-VIGNON (Premier Cru)*
BENARD -PITOIS (Blanc de Blancs)*
BRICE (Grand Cru)
CALLOT et Fils (Grand Cru Millésimé)
Claude CAZALS (Extra-Brut)
DUMENIL (Prestige)
Pierre GERBAIS (L'Originale)*
LECLAIRE (Millésime)*
Michel TIXIER (Suprême) (r)*
BOUCHÉ (Saphir)*
FRESNET-JUILLET (Spéciale Club)
FREZIER-ROGELET (Grand Cru)
GERIN (Prestige)
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
MANDOIS (Victor Mandois) (r)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Pierre BERTRAND (Prestige)*
(Bernard BRÉMONT (Prestige)*)
Michel BROCARD (Réserve)
HARLIN (Gouttes d'Or)
N. POTIÉ (Prestige d'Or)*
Abel JOBART (Millésime)*
LOCRET-LACHAUD (l'Abbatiale) (r)
Paul MICHEL (Grande Réserve)*
(Fabrice PAYELLE (Vieille Réserve))
(Bernard REMY (Millésime))
Diogène TISSIER (Réserve)
Bernard TORNAY (Carte d'Or)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
Roland CHARDIN*
DEHU (Léon Lhermitte)
DEMIÈRE (Saint-Mathieu)*
Paul DÉTHUNE (Princesse des Thunes)*
GARDET (Blanc de blancs) (r)*
Patrice MARC (Millésimé)
José MICHEL (Spécial)
(POUL-JUSTINE (Millésimé))
(PRÉVOTEAU-PAVEAU)
(QUATRESOLS-GAUTHIER (Premier Cru))
RODEZ (Blanc de Blancs)*
SADI-MALOT (Millésimé)*

CHAMPAGNE

(r) Le rosé est régulièrement très réussi.
Catégorie A : Priorité à la puissance. Catégorie B : Priorité à l'élégance.
IMPORTANT : l’exceptionnel rapport qualité-prix de plusieurs crus (cuvées, notamment pour la Champagne) de ce Classement, dans toutes les catégories, explique leur place par rapport à d’autres crus plus connus (et souvent bien plus chers), voire par rapport à des cuvées (très) “spéciales” (ou autres “vins de garage”) qui n’ont rien à voir avec l’entité du vignoble (généralement absentes de ce Classement) Il faut donc tenir compte du prix pour comprendre qu’un très grand vin, intrinsèquement sur le plan du terroir, mais très cher, peut être dans une catégorie semblable qu’un autre vin, peut-être moins connu, plus modeste, mais dont le rapport qualité-prix-plaisir est excellent. Comme dans l’ensemble des autres Classements, cela ne remet bien entendu pas en cause le très haut niveau qualitatif du vin le plus réputé (et donc le plus cher). Il esiste également une hiérarchie interne à chaque catégorie, qui décline donc tout naturellement le Classement, les “Premiers” des Troisièmes Grands Vins Classés par exemple étant très proches de la catégorie supérieure.
Le but de ce Classement n’est donc pas de “comparer” tel ou tel cru, et encore moins telle ou telle appellation. C’est dans son appellation qu’il faut situer le Classement de tel ou tel vin, par rapport aux autres vins de sa même appellation. Chaque cru retenu possède son propre caractère et demande à être apprécié en tant que tel, sans faire une comparaison avec tel ou tel autre. Le seul fait d’être dans ce Classement (ouvert à tous) est un gage de qualité, et le rapport qualité-prix-typicité est le seul critère retenu. Les absents le sont généralement faute d’un nombre conséquent de millésimes dégustés ou n’ont pas (encore) été sélectionnés.
Ce Classement n’est pas statique, situe tel ou tel vin par rapport à des dégustations, et est donc régulièrement réactualisé. Il ne peut et ne doit pas être confondu ni comparé avec aucun autre classement, officiel ou non, qui emploierait le terme de “cru classé” ou “grand cru” ou “grand vin” ou n’importe quel autre terme, et ne remet bien sûr pas en cause un classement officiel existant, s’il en existe.
* Peut mériter mieux dans certains millésimes. Dans toutes les catégories, le cru peut alors parvenir à la tête de la sienne, voire passer dans une catégorie supérieure. (--) Classement relatif à l'heure actuelle, qui devrait se confirmer, dans un sens comme dans l'autre, en fonction de l’évolution des prochains millésimes.

© Copyright Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite sans l’accord de Patrick Dussert-Gerber.

 PRECEDENTES EDITIONS

Edition du 21/02/2008
Edition du 14/02/2008
Edition du 07/02/2008
Edition du 31/01/2008
Edition du 24/01/2008
Edition du 17/01/2008
Edition du 10/01/2008
Edition du 03/01/2008
Edition du 27/12/2007
Edition du 20/12/2007
Edition du 13/12/2007
Edition du 06/12/2007
Edition du 29/11/2007
Edition du 22/11/2007
Edition du 15/11/2007
Edition du 08/11/2007
Edition du 01/11/2007
Edition du 25/10/2007
Edition du 18/10/2007
Edition du 11/10/2007
Edition du 04/10/2007
Edition du 27/09/2007
Edition du 20/09/2007
Edition du 13/09/2007
Edition du 06/09/2007
Edition du 30/08/2007
Edition du 23/08/2007
Edition du 16/08/2007
Edition du 09/08/2007
Edition du 02/08/2007
Edition du 26/07/2007
Edition du 19/07/2007
Edition du 12/07/2007
Edition du 05/07/2007
Edition du 28/06/2007
Edition du 21/06/2007
Edition du 14/06/2007
Edition du 07/06/2007
Edition du 31/05/2007
Edition du 24/05/2007
Edition du 17/05/2007
Edition du 10/05/2007
Edition du 03/05/2007
Edition du 26/04/2007
Edition du 19/04/2007
Edition du 12/04/2007
Edition du 05/04/2007
Edition du 29/03/2007
Edition du 22/03/2007
Edition du 15/03/2007
Edition du 08/03/2007
Edition du 01/03/2007
Edition du 22/02/2007
Edition du 15/02/2007
Edition du 08/02/2007
Edition du 01/02/2007
Edition du 25/01/2007
Edition du 18/01/2007
Edition du 11/01/2007
Edition du 04/01/2007
Edition du 28/12/2006
Edition du 21/12/2006
Edition du 14/12/2006
Edition du 07/12/2006
Edition du 30/11/2006
Edition du 23/11/2006
Edition du 16/11/2006
Edition du 09/11/2006
Edition du 02/11/2006
Edition du 26/10/2006
Edition du 19/10/2006
Edition du 12/10/2006
Edition du 05/10/2006

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Informations éditeur - Mentions légales - info@millesimes.fr
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, sachez apprécier avec modération.

Site édité par Société des Millésimes - S.A. au capital de 38.112,25 € - Siège social : Beauregard 33124 Auros - 350 288 825 RCS Bordeaux 
Directeur de la publication : Patrick Dussert-Gerber - Château de Beauregard 33124 Auros. Tél. 05 56 65 51 57 - Fax. 05 56 65 50 92 - e.mail : contact@millesimes.fr 

© Édition Société des Millésimes SA  • Auteurs : Patrick Dussert-Gerber et Brigitte Dussert. Tous droits réservés. Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est strictement interdite. Une copie ou reproduction par quelque moyen que ce soit, photographie, photocopie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur • Les publi-rédactionnels et publicités appartiennent à la société d’édition • La société éditrice décline toute responsabilité pour les documents non sollicités, elle n'est pas responsable des documents, textes et photos communiqués par les annonçeurs et agences concernant les insertions publicitaires et publi-reportages, ni par les publicités qui pourraient ne pas être conformes à la loi en vigueur. Les photos, articles et informations rédactionnelles sont libres de toute publicité. Tout matériel non utilisé ne sera pas renvoyé • Photos : Tous droits réservés. Ce copyright s’applique à l’ensemble de nos autres sites.

Voir pour les copyrights et la protection des droits d'auteurs :http://patrick.dussert-gerber.com/copyright-et-droits-dauteur/

Droits des auteurs et Sanctions de la Loi 57-298 du 11 mars 1957 : http://www.admi.net/jo/loi57-298.html